Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelle évasion de Redoine Faïd, du centre de détention de Melun

Nouvelle évasion de Redoine Faïd, du centre de détention de Melun

Le 20 juillet 2018

"Redoine Faïd, 46 ans, s'est évadé par hélicoptère avec la complicité d'un "commando armé" dimanche matin (sic 1er juillet  2018) de sa prison de Seine-et-Marne, cinq ans après une première évasion spectaculaire de la prison de Lille. 

L'opération, qui s'est déroulée vers 11h30, a duré "quelques minutes" et n'a fait ni blessé ni otage, a indiqué l'administration pénitentiaire (AP). "Un commando armé s'est posé dans la cour d'honneur du centre pénitentiaire (...), alors que le détenu se trouvait au parloir", a ajouté l'AP. Dimanche soir, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a annoncé que le commando avait "sans doute repéré les lieux par le biais de drones". 

Le pilote de l'hélicoptère pris en otage
L'évasion s'est faite "avec trois complices" et l'hélicoptère a ensuite été retrouvé à Gonesse, dans le Val-d'Oise, à une soixantaine de km de la prison, a précisé une source proche du dossier. Selon une source policière, le pilote de l'appareil a été pris en otage par les complices de Redoine Faïd. En état de choc, il a été transporté à l'hôpital quand il a été récupéré à Gonesse. L'hélicoptère serait parti de Fontenay-Trésigny, en Seine-et-Marne, selon une source proche de l'enquête. Une fois l'appareil posé dans la cour d'honneur de la prison, dépourvue de filets, "deux individus armés sont descendus munis de disqueuses" et ils ont "lâché des fumigènes dans la cour", a raconté Martial Delabroye, secrétaire FO du centre pénitentiaire."